franche-comte.lpo.fr
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
Nous rejoindre
La LPO Franche-Comté
Animations nature
Protection des espaces
Protection des espèces
Suivis et Enquêtes
 - 
Organisation des suivis (oiseaux)
  Oiseaux
    - 
Engoulevent d'Europe
    - 
Laridés nicheurs
    - 
Oiseaux communs (STOC, SHOC & EPOC)
    - 
Grandes Aigrettes hivernantes
    - 
Les Hirondelles
    - 
Listes complètes
    - 
Oiseaux Allochtones
    - 
Oiseaux d'eau hivernants
    - 
Laridés hivernants
    - 
Hérons nicheurs
    - 
Grands cormorans hivernants
    - 
Guêpier d'Europe 2015
    - 
Rapaces nocturnes 2015-2017
    - 
Chevêche d'Athéna
    - 
Observatoire Rapaces
    - 
Baguage
  Amphibiens et Reptiles
    - 
Connaître nos espèces
  Mammifères
    - 
Enquête Muscardin
    - 
Relations prédateurs-proies (Effraie- micrommamifères)
 - 
Comité d'Homologation Régional
 - 
Outils du naturaliste
Publications
Saisie en ligne : mode d'emploi
 - 
Code de déontologie et de conduite
 - 
Comment sont validées les observations ?
 - 
Naturalist : l'appli pour smartphone
  Obsnatu : le b.a.-ba
    - 
Pour les particuliers
    - 
Pour les structures et personnes morales
Les autres sites Visionature
Agenda et Actus
Les partenaires
Obsnatu La Base
Consulter les cartes
Consulter
Aide et statistiques

Engoulevent d'Europe

L'engoulevent d'Europe

Mois de mai, à la tombée de la nuit, un chant semblable à une petite mobylette s’élève des pelouses sèches là-bas, au-dessus des dalles de pierre… Mais qu’est-ce donc ? C’est l’engoulevent d’Europe !

L'engoulevent s'installe dans les milieux semi-boisés, semi-ouverts, avec zones buissonnantes et de sol nus pour nicher. En Franche-Comté,  les habitats majoritairement utilisés sont les coteaux, corniches ou plateaux calcaires ensoleillés avec transition entre une relique de pelouse sèche, à genévriers et une forêt riche en pins et en buis. Il peut également occuper les coupes forestières mais ces zones ne sont pas assez prospectées en Franche-Comté pour évaluer le degré d'utilisation (Paul J.-P., 2018).

https://cdnfiles1.biolovision.net/franche-comte.lpo.fr/userfiles/observer/EngouleventdEurope/EngouleventdEuropeCyrilSnchal.jpg

                                                                                 Engoulevent d'Europe  © Cyril Sénéchal

 

Son aire de répartition en Franche-Comté se concentre principalement sur 4 bastions :

* La région de Vesoul

* La Petite Montagne du Jura

* Les Monts de Gy

* La région de Dôle / Massif de la Serre

Mais on le trouve également sur quelques stations isolées comme à Champlitte.

 

Les enquêtes

Contact : Ondine Dupuis (ondine.dupuis@lpo.fr, 03 81 50 59 53) 

Une première enquête sur l'espèce en 2012 a permis d'évaluer les effectifs de la population à 145-168 couples dont 66-79 couples (46%) en Petite Montagne du Jura et 51-52 couples (33%) en région vésulienne, qui sont donc les 2 principaux bastions, suivis par les 2 autres bastions secondaires, la région doloise/Massif de la Serre et les Monts de Gy (Paul, 2013).

En 2019, la mobilisation de 77 bénévoles pour une seconde enquête a permis d’actualiser les effectifs et la répartition de l’espèce en Franche-Comté, avec la prospection des 4 bastions ainsi que certains sites isolés. Les effectifs estimés sont alors de 80-105 couples,avec 43 % en Petite Montagne du Jura et 27 % enrégion vésulienne, ces deux secteurs représentant donc toujours les deux bastions principaux de l’espèce en FC.

Le reste de la population se répartie sur deux bastions secondaires, la région de dole/ Massif de la Serre et les Monts de Gy, ainsi que sur des sites isolés tel que Champlitte et la réserve du ravin de Valbois.

https://cdnfiles1.biolovision.net/franche-comte.lpo.fr/userfiles/observer/EngouleventdEurope/Photorapport.JPG

 

La comparaison des résultats avec ceux de l’enquête 2012 n’a pas été possible en raison de la méthode d’estimation des effectifs différente. Cependant, les effectifs semblent avoir globalement diminué ces dernières années, en particulier sur certains sites, tels les Monts de Gy, et sur de petites stations au sein des bastions principaux laissant entrevoir une baisse des effectifs de l’engoulevent en Franche-Comté. On ne peut cependant pas exclure, au vu des données récentes (hors enquête 2012), que l’année 2019 fut atypique pour la reproduction de l’espèce (retard de migration, mortalité sur site d’hivernage ou voie migratoire, etc.).

La future enquête sera alors importante pour confirmer ou non cette diminution. 

 

Les résultats de l'enquête 2019 sont disponibles > ici <

 

 

 

 

 

 

 

Références bibliographiques

Paul J.-P., 2013. - L'Engoulevent d'Europe en Franche-Comté - Enquête 2012 et estimation des effectifs (période 2003-2012). LPO Franche-Comté, DREAL Franche-Comté, Conseil régional & Union européenne, Besançon, 5 p.

Paul J.-P., 2018. - Engoulevent d'Europe (Caprimulgus europaeus), in LPO Franche-Comté (collectif), 2018. - Les oiseaux de Franche-Comté. Répartition, tendances et conservation. Biotope, Mèze : 181-182.


LPO Franche-Comté - franche-comte@lpo.fr - 03 81 50 43 10 - Maison de l'Environnement de Franche-Comté - 7 rue Voirin - 25000 Besançon Plan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020