franche-comte.lpo.fr
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
Nous rejoindre
La LPO Franche-Comté
Animations nature
Protection des espaces
Protection des espèces
 - 
Statuts des espèces
  Plans d'actions nationaux
    - 
Milan royal
    - 
Pie-grièches
  Plans d'actions régionaux
    - 
Chevêche d'Athéna
    - 
Castor d'Eurasie
    - 
Crapaud calamite
    - 
Couleuvre vipérine
  Quelques exemples
    - 
Hirondelles
    - 
Amphibiens à Pontcey
 - 
Médiation faune sauvage
 - 
Commisions préfectorales
 - 
J'ai trouvé un animal blessé ?
 - 
Maladies chez les amphibiens : que faire ?
 - 
Nourrir les oiseaux en hiver
Suivis et Enquêtes
Publications
Saisie en ligne : mode d'emploi
 - 
Code de déontologie et de conduite
 - 
Comment sont validées les observations ?
 - 
Naturalist : l'appli pour smartphone
  Obsnatu : le b.a.-ba
    - 
Pour les particuliers
    - 
Pour les structures et personnes morales
Les autres sites Visionature
Agenda et Actus
Les partenaires
Obsnatu La Base
Consulter les cartes
Consulter
Aide et statistiques

Milan royal
Depuis 2006, la LPO Franche-Comté mène des actions en faveur du Milan royal à partir d’une déclinaison régional du plan de restauration national  :
► suivi des populations nicheuses intégrant la protection des sites de nidification et des sites d'hivernage,
► mise en place et suivi de deux placettes d'alimentation,
► suivi de la migration au fort des Roches de Pont-de-Roide,...

Ce programme d'actions est intégralement financé par la DREAL Franche-Comté. Elle a reçu l'appui de la Réserve naturelle du Lac de Remoray en 2009 puis de la Communauté de Communes du Plateau de Frasne et du Val du Drugeon en 2010 afin d'optimiser le suivi des populations nicheuses du second plateau du Doubs. Celui-ci a été assuré par des stagiaires, respectivement Marie-Claire Sauvage et Pierre Cheveau dans le cadre d’un financement 100% Natura 2000 (Etat/union européenne). 

http://files.biolovision.net/franche-comte.lpo.fr/userfiles/proteger/Protectionespces/Plansactions/Blanc-BleuBlanc-Jauneespagneoctobre2010.jpg
Milan royal © Alain Pagoaga
 
Cette troisième année effective (2010) de mise en œuvre du plan d’actions régional a apporté des enseignements mitigés.
► Le bilan sur la biologie de reproduction du Milan royal semble montrer une performance à la baisse qui toucherait aussi bien la zone du premier que du second plateau (nombre de nichées à 1 seul jeune en augmentation a contrario du nombre de nichées à trois jeunes, succès reproducteur en diminution, etc.). Pourtant, le nombre de jeunes bagués et marqués n’a jamais été aussi élevé grâce à un taux de réussite de la reproduction supérieur à 80 %... Avec près de 100 oiseaux marqués depuis 2006, cet échantillon, désormais représentatif de la population nicheuse régionale, a permis d’établir les premiers contacts avec les oiseaux en âge de se reproduire et d’augmenter substantiellement le nombre de contrôles annuel d’oiseaux marqués.
► Parallèlement au suivi de la population nicheuse, les deux placettes d’alimentation créées dans le but de nourrir des milans en hiver ont montré leurs limites puisqu’elles n’accueillent durablement aucun milan à ce jour. Elles ne répondent donc pas à la problématique de départ, à savoir limiter les risques d’empoisonnement sur les voies de migration et les quartiers d’hivernage, notamment espagnols où la menace est toujours prégnante. Depuis le lancement du programme de marquage, trois oiseaux francs-comtois ont succombé en Castille et León et bien que les preuves concrètes d’intoxication fassent encore cruellement défaut, force est de constater que l’hivernage des oiseaux immatures « français » dans cette région s’avère particulièrement meurtrier.
► Une note plus positive concerne l’évolution à la hausse des effectifs migrateurs comptés sur le site de la cluse de Pont-de-Roide. Cette augmentation récente touche tous les sites de suivi nationaux et trouve son origine dans la croissance des effectifs nicheurs suédois ou encore suisse.

 

Bilan du marquage des Milans royaux - Printemps 2010

Pour la cinquième année consécutive, la LPO Franche-Comté a contribué à suivre l’évolution des populations nicheuses de Milan royal en alimentant, entre autres, la base nationale de données de baguage gérée par Aymeric Mionnet, pilote du plan d’actions en France. Ce suivi s'éffectue sous l’autorité du Muséum National d’Histoire Naturelle (CRBPO) et sous la responsabilité du Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable.

Débutée le 10 juin, la campagne de baguage/marquage alaire s’est achevée le 30 de ce mois. Au total, 26 nids ont été visités en incluant les deux jeunes oiseaux d’Esserval-Tartre (39), bagués par Gilles Moyne, dont l’aire est tombée au sol suite aux intempéries pour un total de 38 poussins. Sur ces 38, 32 seulement ont été "équipés" en totalité, 3 ont été seulement bagués (trop petits pour être marqués), 1 a été retrouvé mort au nid et 2 n'ont pu être récupérés (changement de nid ou envol). Les arbres porteurs de nids ont tous été marqués afin de les exclure si possible d’éventuelles futures coupes.

D’ores-et-déjà, de nombreux contrôles ont eu lieu dans la région et plus particulièrement dans le Haut-Doubs qui totalise le plus grand nombre de jeunes équipés.

http://files.biolovision.net/franche-comte.lpo.fr/userfiles/proteger/Protectionespces/Plansactions/Osse17062010-2.jpg
© Christophe Morin

Les Participants au programme : Pierre Cheveau, Nick Derry, Laurent Delafollye, Antoine Dervaux, Geneviève Magnon (Communauté de communes du plateau de Frasne et du val du Drugeon), Dominique Michelat, Claire Moreau, Gilles Moyne (Athenas), Thierry Petit, Corinne Petitcolin, Pierre Piotte, François Rey-Demaneuf, Marie-Claire Sauvage, Michel Sauret (Communauté de communes du plateau de Frasne et du val du Drugeon), Bruno Tissot (Réserve naturelle nationale de Remoray).

 

Bilans des contrôles des Milans royaux

Depuis 2006, date du lancement du programme de baguage/marquage en Franche-Comté, le nombre d'oiseaux bagués s'élève à 106 (98 en ne prenant que les oiseaux marqués). Par voie de conséquence, les contrôles s'intensifient : une quarantaine de contrôles franc-comtois ou extra-régionaux sont réalisés annuellement depuis 2008 désormais, 42 pour la seule année 2010 à ce jour.

Avec ce très bon cru 2010, le taux de contrôle en Franche-Comté atteint 49 %. Il était de 42 % en 2009. Ce résultat montre tout l’intérêt de poursuivre le programme de marquage alaire coloré.

http://files.biolovision.net/franche-comte.lpo.fr/userfiles/proteger/Protectionespces/Plansactions/BilancontrleMR.jpg

 

 

Parmi les contrôles étrangers, il faut signaler le cas de "Syrphus", équipé le 30 juin 2010, et qui depuis son envol a été observé à quatre reprises dont une fois dans les Pyrénées espagnoles le 1er octobre. La dernière fois qu'il a été contrôlé, le 22/12, "Syrphus" se trouvait dans le Pays basque, versant français.

http://files.biolovision.net/franche-comte.lpo.fr/userfiles/proteger/Protectionespces/Plansactions/Syrphus.jpg

Reprise des oiseaux en Espagne

En janvier 2010, l'oiseau baptisé Marguerite (blanc/jaune-blanc/noir) bagué le 18 juin 2009 à Houtaud (aîné d'une nichée de deux) a été recueilli en centre de soins en Espagne à Olmedo, province de Valladolid, communauté autonome de Castille et León. L'oiseau n'a malheureusement pas survécu. En l'absence d'autopsie, les causes de la mort ne sont pas connues avec précision : la fiche de contrôle indique de manière générale, sans autre commentaire, que l'oiseau souffrait d'une "infection virale, fongique, bactérienne ou botulisme, endoparasitisme sans indication précise de la cause du décès".
C'est le troisième oiseau, en comptant Fleurette disparu fin 2007 avec sa balise, que l'on perd dans cette région de Castille et León depuis le lancement de la campagne de baguage/marquage. Particulièrement meurtrière pour les milans, cette région détient le triste record des cas d'empoisonnement de Rapaces en Espagne.

Lien au rapport

 

Contact : Catherine De Saint-Rat (catherine.desaintrat@lpo.fr)

 


Migration post-nuptiale du Milan royal dans le Doubs

 


Le site du Fort des Roches à Pont-de-Roide © Georges Lignier

 


Les "spotteurs" et "spotteuses" © Georges Lignier

Le Plan national de restauration du Milan royal prévoit dans les mesures d'étude spécifique le suivi standardisé de la migration.

Le site de Pont de Roide, déjà bien fréquenté par les ornithologues de l'association, s'avère être le site potentiel pour un tel suivi dans la région. C'est une "porte d'entrée" significative à l'automne pour les milans du nord-est de l'Europe (et notamment allemands et suisses) au vu de sa situation géographique.

 

 

 

 

Renouvelé chaque année, ce suivi spécifique centré sur le pic de passage pourra apporter des éléments intéressants sur la phénologie, l'évolution des effectifs post-nuptiaux, les contrôles d'oiseaux marqués, etc. Associé à d’autres suivis (Fort l’Ecluse notamment), cette initiative participera à mieux comprendre l’évolution passée et en cours des stratégies de migration et d’hivernage de l’espèce, et notamment l’abandon de l’hivernage dans le nord-est de la France parallèlement à son augmentation en Suisse.

En 2007, le tableau de suivi s'étalait du 29 septembre au 14 octobre, de 9H à 15H... En 2010, près d'une centaine de bénévoles des 3 départements sont passés sur le site entre fin août et mi-novembre pour 73 jours de suivi (502 heures en septembre et octobre sur un total de 582). Un comptage record de 3694 milans royaux a été établi (1449 dans la première décade d'octobre assurant 40% des effectifs relevés). Voir figure ci-dessous)

 

 

http://files.biolovision.net/franche-comte.lpo.fr/userfiles/proteger/Protectionespces/Plansactions/Migraction.jpg

 

Autres intérêts du site : suivi des autres espèces ; permanence d’ornithologues sur les lieux pour sensibiliser le public ; émulation au sein des groupes locaux LPO (Belfort et Montbéliard) pour le suivi et l’animation du plan d’action régional Milan royal sur le nord-est Franche-Comté. Si vous souhaitez participer à ce suivi spécifique, merci de vous signaler à la LPO Franche-Comté. Contacts : 03 81 50 43 10.

 

Contact : Georges Lignier (georges.lignier@wanadoo.fr)

 

Lien vers le site de migraction.net

 


Colloque international Milan Royal

La LPO Franche-Comté et la LPO Mission rapaces ont organisé le premier colloque international du Plan français de restauration du Milan royal les 17 & 18 octobre 2009 dans les locaux de la Communauté d’Agglomération du Pays de Montbéliard.
Ce colloque a rassemblé près de 130 personnes de 11 pays différents autour d’un riche programme scientifique inter¬national piloté par la LPO Mission rapaces et notamment Fabienne David. Une motion sur l’emploi de produits toxiques en France et en Europe a été validée par l’assemblée et des éléments de réflexion pour les prochains plans de restauration français et européen ont étés proposés.

http://files.biolovision.net/franche-comte.lpo.fr/userfiles/proteger/Protectionespces/Plansactions/ColloqueMR-GeorgesLignier.JPG
© Georges Lignier

 

L’accueil et la logistique de cet événement furent un succès grâce aux bénévoles : Patrick Wolff, Doris Euvrard, Dominique Lachambre, Edith Girardeau, Alain Lejeune, Guy Français, Jean-Louis Vermot-Desroches, Michel Armand, Georges Lignier du groupe local de Montbéliard. Didier Paygnard du groupe local de Belfort. Enfin, Nick Derry et Frédéric Ravenot ont soutenu la coordination de Filippa De Oliveira. Outre les locaux faciles d’accès et confortables, l’accueil de la CAPM fut très apprécié, de l’introduction de M.Tirole, Vice-Président en charge de l’Environnement, à l’activité efficace et chaleureuse des salariés mis à la disposition de l’organisation. Jean-Marie Valdenaire (DREAL Champagne-Ardennes), Jean-François Terrasse (Administrateur de la LPO Mission Rapace) et Frédéric Maillot (Président de la LPO Franche-Comté) ont également ouvert le colloque.
 

Lien et téléchargements :
Motion « emploi produits toxiques »
Actes du colloque

 


Sites Milan royal

Retrouvez toutes l'info sur le milan royal, les actualités du réseau milan et le plan national de restauration sur le site milan-royal.lpo.fr

Au Royaume-Uni : www.redkites.net

En Suisse : http://www.vogelwarte.ch/milan-royal.html

http://www2.fr.ch/mhn/expositions/milan/Dossier-f.pdf

 



LPO Franche-Comté - franche-comte@lpo.fr - 03 81 50 43 10 - Maison de l'Environnement de Franche-Comté - 7 rue Voirin - 25000 Besançon Plan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017