franche-comte.lpo.fr
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
Nous rejoindre
La LPO Franche-Comté
Animations nature
Protection des espaces
Protection des espèces
Suivis et Enquêtes
Publications
Saisie en ligne : mode d'emploi
 - 
Code de déontologie et de conduite
 - 
Comment sont validées les observations ?
 - 
Naturalist : l'appli pour smartphone
  Obsnatu : le b.a.-ba
    - 
Pour les particuliers
    - 
Pour les structures et personnes morales
Les autres sites Visionature
Agenda et Actus
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
Les partenaires
Obsnatu La Base
Consulter les cartes
Consulter
Aide et statistiques

Toutes les nouvelles
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 749
 
lundi 30 janvier 2023
Oiseaux
STOC-SHOC ce qu’il s’est passé en 2022
posté par Matthieu Robert (pro)
 
mercredi 25 janvier 2023
NaturaList : une nouvelle version disponible
posté par Matthieu Robert (pro)
 
mardi 24 janvier 2023
Photos : plus besoin de les redimensionner
posté par Matthieu Robert (pro)
 
lundi 23 janvier 2023
Oiseaux
Les 28 et 29 janvier 2023 : comptez les oiseaux des parcs et jardins !
posté par Matthieu Robert (pro)
 
jeudi 19 janvier 2023
Oiseaux
Observatoire Oiseaux des Jardins : 10 ans de suivis
posté par Matthieu Robert (pro)
 
mercredi 18 janvier 2023
Oiseaux
Grippe aviaire : plusieurs cas en BFC

En France, depuis le mois d'août, la situation sanitaire au regard de l'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) s'est détériorée et a même empiré au cours des dernières semaines ! Chez l'avifaune sauvage, le nombre de cas à fortement augmenté en France métropolitaine et en Europe. Avec plusieurs cas détectés, la BFC n'est pas éparniée. Pour le moment, aucun cas n'a été détecté dans le Doubs, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort ou encore le Jura. Toutefois début janvier, un cygne tuberculé atteint par le virus de l'influenza aviaire a été retrouvée en bord du Doubs, à Longepierre (71), non loin de la frontière avec le Jura. Une attention particulière est portée dans un rayon de 20 km autour de cette commune (liste des communes concernée dans l'article de presse).

En tant qu'observateurs, vous êtes amenés à fréquenter des milieux avec des oiseaux potentiellements atteints par ce virus, voir à découvrir des cadavres d'oiseaux. Voici quelques gestes à appliquer au quotidien et la démarche à suivre en cas de de découverte d'un cadavre ou de suspicion de cas d'un individu malade.

 

Que faire pour éviter la dispersion du virus ?

Ce virus n'est pas transmissible à l'homme mais il représente un gros risque pour l'avifaune sauvage et domestique. Afin d'éviter toute dispersion du virus IAHP, des mesures spécifiques doivent être appliquée et strictement respectées. A savoir :

  • Eviter tout contact avec les oiseaux sauvages y compris les plumes et les déjections,
  • Ne pas toucher, déplacer ou ramasser les oiseaux sauvages malades ou morts,
  • Eviter tout contact avec les surfaces contaminées avec les déjections d'oiseaux,
  • Ne pas entrez en contact avec des oiseaux domestiques,
  • A votre retour, lavez soigneusement la semelle de vos chaussures avec un détergent (liquide vaisselle) et désinfectez-les ensuites avec une solution désinfectante.

 

Que faire si vous trouvez un ou des oiseau(x) mort(s) ?

Dans tous les cas, ne pas toucher, déplacer ou ramasser les cadavres !

Si plus de 3 oiseaux morts sont trouvés au même moment et au même endroit : contactez un agent de l'Office Français de la Biodiversité de votre département qui vous indiquera la marche à suivre et relayera l'information à un correspondant du réseau SAGIR (Réseau national de surveillance sanitaire de la faune sauvage).

Contact des services départementaux de l'OFB :

  • Pour le Doubs : 03 81 58 39 65
  • Pour le Jura : 03 84 86 81 79
  • Pour la Haute-Saône : 03 84 76 17 00
  • Pour le Territoire de Belfort : 03 84 54 68 15

En situation à risque épidémiologique élevé, le seuil passe à 1 individu pour certaines familles d’oiseaux : les anatidés (canards, oies), rallidés (poules d’eau, foulques) et laridés (mouettes, goélands).

Pour le cygne tuberculé, un seul cadavre est, partout et en tout temps, considéré suspect, du moins lorsqu’une cause évidente de mortalité n’est pas identifiée.

 

IAHP : Zones à risque particulier (ZRP) et à risque de diffusion (ZRD) en france

 

Pour plus d'information sur cette épidémie, rendez-vous sur le site de la LPO.

posté par Matthieu Robert (pro)
 
lundi 16 janvier 2023
Atlas des oiseaux en hiver : espèces communes
posté par Matthieu Robert (pro)
 
dimanche 1 janvier 2023
Tous nos vœux pour 2023
posté par Matthieu Robert (pro)
 
mercredi 28 décembre 2022
APPEL - Comptage des milans royaux hivernants - 7 et 8 janvier 2023
posté par Samuel Maas (pro)
 
vendredi 16 décembre 2022
Amphibiens
APPEL A BENEVOLES : Sauvetages routiers des amphibiens
posté par Philomin Briot (pro)
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 749

LPO Franche-Comté - franche-comte@lpo.fr - 03 81 50 43 10 - Maison de l'Environnement de Franche-Comté - 7 rue Voirin - 25000 Besançon Plan d’accès
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2023